All of Asia
Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée] 6ncg7QbqxivtRP8
All of Asia
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée]

Aller en bas 
AuteurMessage
K.
RPGiste
RPGiste
avatar

Féminin Messages : 30
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 29
Localisation : Canada

Personnage RPG
Nom: Henry Lau
Age: 22 ans
Sexualité: Hétérosexuel(le)

Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée] Empty
MessageSujet: Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée]   Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée] EmptySam 6 Fév 2010 - 1:57

    Je préviens, je suis une ex-rpgistes à la retraite qui vient de briser sa retraite! xD
    Donc, mes postes et fiches sont généralement plutôt longue! xD

    Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée] Fgdfg-2||Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée] Henry_by_mixotic||Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée] 23838830
    Accept this sincerity. Don't ignore it. If you do it doesn't make sense.

    Nom & prénom : Lau Henry

    Âge : 22 ans

    Sexe : Masculin

    Sexualité : Hétérosexuel

    Métier :  Henry passe la plupart de son temps en cours à étudier l’histoire de la musique. Il est ainsi étudiant en musique, il espère que cela l’aidera plus tard à réaliser son rêve d’être un grand violoniste dans un groupe pop. Cependant, une fois le soir venu, Henry part, violon à la main, dans certain bar du quartier voisin, où il chante et interprète diverses chansons au violon. Bien que cela semble banal, il a modifié un de ses violons pour effectuer un certain son rock en branchant son violon sur un ampli comme on le fait pour une guitare. Ce nouveau style attire bien des gens, il commence même à avoir quelques admirateurs. Cependant, cette double vie n’est connue de personne.

    Portrait physique :  Henry est dans les normes dans tout les sens. Il n’est pas trop grand, ni trop petit; pas trop mince, ni grassouillet. En fait, il mesure 1 mètre 76 et pèse 65 kilo, ce qui fait de lui d’un jeune homme dans la grandeur moyenne. Il possède des cheveux courts brun foncé avec des reflets brun pâle, cadeau de sa maternelle. Il aime coiffer ses cheveux à la manière « mêlés ». Chaque matin, il coiffe ses cheveux avec un peu de gel et le place un peu n’importe comment, ce qui lui donne un petit côté rebelle, mais avec sa petite tête d’ange, d’un air frais lever. Son visage est de couleur pâle et ses traits délicats et fins. Ses lèvres sont légèrement rosées, couleur qui se marient à la perfection avec son visage et ses yeux bruns noirs. D’ailleurs ceux-ci attirent souvent l’attention de tout, souvent au fait du contraste de foncé-pale, d’autre fois car son regard est plutôt perçant et joyeux. 

    Portrait psychologique :  Henry est quelqu’un de jovial et généreux. Il aime la vie et ses plaisirs. Il est timide au premier abord, mais on apprend vite à le connaître. Henry plaisante beaucoup, c’est pour lui une raison de vivre. Sans rire, il n’y a pas de bonheur, et c’est d’ailleurs pour cela qu’il voit toujours tout du bon côté. Il est point narcissique. Il peut parfois être un peu bête quand quelque chose ne fait pas son affaire. Il arrive aussi parfois qu’il soit particulièrement direct quand quelque chose lui déplait ou que l’on insulte les chinois-taïwanais. Il a certain sens artistique et aime créer.





    Avatar : Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée] Sujumb3-02-1 || Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée] 00014awc1

    Je savais pas lequel choisir entre les deux, donc j'ai posté les deux! x'DDD


Dernière édition par K. le Ven 19 Fév 2010 - 21:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://asia-addict.1fr1.net/forum.htm
K.
RPGiste
RPGiste
avatar

Féminin Messages : 30
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 29
Localisation : Canada

Personnage RPG
Nom: Henry Lau
Age: 22 ans
Sexualité: Hétérosexuel(le)

Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée] Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée]   Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée] EmptySam 6 Fév 2010 - 1:57

Histoire:
Feng Yuan, Taiwan, 3 Novembre 1987.
Le soleil brillait de mille feux en cette journée plutôt banale. Dans les rue de Feng Yuan, des enfants jouaient avec un vieux morceau de bois, imaginant diverses histoires, toutes fruits de leur imagination débordante, alors que dans une petite maison, camouflée par les vêtements des appartements autour qui séchaient sur la corde à linge, une jeune femme sentit une douleur affreuse au niveau de son ventre. Au départ, elle croyait que c’était sa progéniture qui s’amusait en lui donnant quelques coups de pied par-ci par-là... hélas, la douleur revenait sans cesse, lui créant d’immondes frissons le long de sa colonne vertébrale. Ce n'était sûrement rien de très grave, pensa-t-elle. Pourtant, quelques heures plus tard, elle sentit un liquide chaud couler au niveau de son bassin, alors qu’elle faisait la vaisselle. Elle observa le sol… Déjà? Mais, l’enfant ne devait pas naître avant trois semaines… Il devait naitre le 24 novembre. Une certaine panique s’empara d’elle… sa mère lui avait déjà dit que si elle perdait ses eaux avant la date prévue, c’était une mauvaise nouvelle. Elle cria aussi, appelant son mari, qui accourut aussi. Quand il vit l’eau sur le sol, il comprit tout de suite, il empoigna sa femme, essayant de l’aider le plus possible pour qu’il se rende chez le voisin afin d’emprunter sa voiture. Une fois installés, ils prirent la direction de l’hôpital. 

- Madame… que se passe-t-il?, s’informa une jeune infirmière
- ARGHLLL
- Monsieur, que s’est-il passé..?
- Je crois qu’elle va accoucher, voilà ce qui se passe…

À peine dit que l’infirmière apporta une chaise roulante et apporte la future mère dans une salle d’accouchement, où elle resta enfermée, tenant fermement la main de son mari, durant près de 18 heures. 18 heures de douleur, 18 heures de travail, 18 heures de prières pour cet enfant… Au bout de ses 18 heures, on put enfin entendre les pleurs du nouveau né qui prenait sa première respiration. La bouffée d’air qui te permet de dire que tu es maintenant quelqu’un sur cette terre où vivent plus d’un milliard de personne… Le médecin apporta l’enfant à sa mère, sourire aux lèvres.

- Félicitation, ma chère, c’est un magnifique garçon! Comment s’appellera-t-il?

La jeune mère regarda son enfant. Bon dieu qu’il était magnifique… il ressemblait tant à son père.. Sans doute aura-t-il un bel avenir devant lui, tel vu le cas pour son paternel qui vivrait bientôt de son rêve, celui de devenir un architecte reconnu dans le monde. Maintenant, il devait lui trouver un nom.. il en avait trouvé plusieurs, mais n’avait jamais vraiment fait leur choix. Mais comme si quelqu’un avait prit la parole à sa place, elle finit par dire un nom.

- Henry Lau, il se nommera Henry Lau. Il aura un grand avenir devant lui, il réalisera ses rêves, je le sais.


Feng Yuan, 3 novembre 1991. Anniversaire d’Henry.

Cela faisait déjà 4 ans que le jeune Henry faisait partie de la communauté des mortels. 4 ans, le temps passe drôlement vite, se disaient les parents du jeune bambin. Il s’en était passé des choses en quatre années. La mère d’Henry était retournée aux études pour devenir cuisinière, alors que son père commençait à devenir célèbre au travers l’Asie, son nom commençait même à être connu dans certaine grande ville de New-York, telle que Paris et Berlin. Henry semblait aussi être inné pour la musique. Alors qu’il avait trois ans, il s’était assit aux côtés de sa mère qui jouait tranquillement du piano dans leur nouvelle demeure, l’avait observé et puis imité. Il avait joué un air presque identique, bien qu’un peu maladroit vu ses petits bras. Le jeune garçon trouva ça amusant et continua à appuyer sur les touches du piano comme si c’était un jeu, alors sa mère lui montra quelques passages de mélodie, à peine une note ou deux, au plus grand bonheur de l’enfant. C’est ainsi, qu’il avait décidé d’offrir à l’enfant qui célébrait aujourd’hui ses quatre ans, un instrument rien que pour lui… un violon fait d’acajou d’un rouge foncé merveilleux. Ce fût d’ailleurs grâce à ce jour qu’Henry découvrit sa passion pour le violon et pour la musique en général !

Missouri, États-Unis, 2002

La famille Lau vivait au États-Unis depuis maintenant près d’un an. On avait dit à Henry que c’était de courte durée, que son père avait eu un contrat pour l’ambassade… seulement les travaux ne faisaient que tarder et tarder… un contrat qui devait être d’une durée de deux mois s’était transformé en une année. Bien qu’Henry parlait parfaitement bien l’anglais, il n’aimait pas particulièrement cette atmosphère. Depuis le 11 septembre, partout dans le pays, les gens étaient sur leurs défensives. Les immigrants étaient victimes de racisme, car il était dit que c’était de leurs fautes si leurs pays avaient été attaqué. Henry ne comprenait point leur point de vue et leur façon de vivre… et ne chercha pas à comprendre, d’ailleurs. Il s’occupait de ses affaires, allait à ses cours de violons, qui était d’ailleurs la seule raison qui le rendait un minimum heureux dans cette ville. Quoique... il en avait une autre, une élève qui allait à la même école que lui. Une certaine Ashley. Il l’avait rencontré dans son cours d’histoire ; elle avait été la première à lui adresser la parole. Ils sont devenus rapidement amis. Ashley rendait régulièrement visite au jeune garçon durant ses répétitions de violon, au grand bonheur de celui-ci. C’était d’ailleurs à cause de cela qu’il avait commencé à s’intéresser à elle… elle était un peu comme son soleil ; toujours là pour veiller sur lui. Bien que cela lui aura prit plusieurs mois avant de dévoiler ses sentiments, Henry prit son courage à deux mains et déclara sa flamme à la jeune fille le jour de la st-valentin en lui jouant un air de violon qu’il avait composé spécialement pour elle.

Ce fût le début de leur histoire, le début de son paradis… si seulement il avait pu savoir que le paradis était à la porte de l’enfer. Près de sept ans de vies communes… 7 ans à se dire je t’aime, alors qu’en fait… elle, elle disait ces mêmes mots à un autre aussi. Ce jour, pour être franc, où il s’apprêtait à faire sa grande demande – celle du mariage – il la vit, au parc, accroché au bras de quelqu’un… quelqu’un d'autre que lui. Henry resta plusieurs minutes et les observer, ne sachant comment réagir. Mais, aussitôt qu’il les vu s’embrasser quelque chose en lui le foudroya. La colère, le désespoir...? Peut-être les deux…! N’empêche, sans qu’il soit au contrôle de son propre corps, il se mit en marche vers eux, d’un pas plutôt rapide. Il arracha sa bien-aimée des bras de cet homme… Le regard dur, mais les larmes aux yeux, il regarda Ashley qui au départ l’observa avec un air perdu, mais qui rapidement affichage une expression grave… Si ce n’avait été des larmes qui coulaient sur ses joues, qui nous donnait le goût de le prendre avec pitié, on aurait pu croire qu’il s’apprêtait à commettre le pire acte de sa vie. Henry regarda celle avec qui il avait perdu sept ans de sa vie… puis il regarda ensuite « l’autre »; grandeur moyen, cheveux blond, un air de macho… le contraire de lui. Cette comparaison déstabilisa complètement le jeune Lau, remarquant cela, Ashley en profita pour se défaire de son emprise. Autour de lui, tout devient flou… il n’y avait plus rien, car plus rien ne semblait avoir de sens… Henry prit dans sa poche cette si minuscule boite qui renfermait sa confiance, son amour… sa dignité, puis il leva les yeux vers elle. Que faire? Lui crier après… partir sans rien dire? La deuxième option était plus civilisé, plus digne de lui… ainsi il partit après avoir lancé aux pieds d’Ashley cette si minuscule boite qui contenait son cœur, qui désormais était meurtri… Il marcha sans savoir où aller… sans rien savoir vraiment, juste en ressentant un grand vide dans son être. La seule chose qu’il sût fût qu’il sentit quelqu’un l’attraper par le bras après avoir couru après lui, quelqu’un qui essayait de lui parler, mais dont les mots ne se frayaient aucun chemin à ses oreilles. Il ne s’était même pas retourné, il s’était simplement dégagé, tout en avançant tout droit devant lui… et ce jusqu’à chez lui, où vivait le couple le plus heureux qu’il n’avait pu voir dans sa vie… ses tendres parents. Aussitôt qu’Henry arriva, il resta sur le seuil de l’entrée, sans bouger. Ne comprenant pas ce qui se passait, sa mère alla voir et découvrir son fils dans un état mental pitoyable…

- Je veux partir… je veux quitter cet endroit, je veux tout oublier

Sur ses mots, il s’écroula sur le sol, pleurant comme il ne l’avait jamais fait…

Séoul, Corée du Sud, novembre 2009.


Ils avaient le choix de la destination, tant qu’il quittait cet endroit… Retourné en Taiwan? Cela pourrait être bien, d’un côté, mais de l’autre cela rappellerait à Henry la période d’ignorance de son passé… la période où son cœur n’était pas vide et sa tête noire. Le Vietnam? Pourquoi pas? Vivre parmi les champs de riz… cela pourrait être amusant, mais si banal. Ainsi, écouteurs aux oreilles, le regard perdu dans les nuages, Henry s’envolait vers la Corée. Seul, en fait presque seul, il y avait toujours ce sentiment d’abandon qui le hantait... Ce fût d’ailleurs sur la chanson "A man in love" des Super Junior, qu’il arriva à destination. Cela commençait bien sa nouvelle vie…, pensa-t-il. Mais, Henry laissa de côté ses idées négatives et prit ses bagages. Ce qui le préoccupait pour l’instant était qu’allait-il faire maintenant? Il ne connaissait personne, ici. Et, son coréen était plutôt banal. On le comprenait, certes, mais il devait souvent répéter plusieurs fois. Peut-être qu’avec un peu de chance il rencontrerait des gens parlant chinois pour l’aider. Il l’espérait du moins. Mais, ce ne serait sûrement pas aujourd’hui qu’il trouverait de chinois d’origine comme lui, car peu importe les petites annonces d’appartements à louer qu’il trouvait, tout était écrit en coréen ! Étendu sur le lit de l’hôtel, il soupira, tout en laissant tomber le journal à ses côtés. Pourquoi être venu en Corée ? Au loin, il vit son violon, son seul ami, son seul et unique véritable ami. C’était à cause de lui qu’il était là. Henry avait fait une demande à l’université d’art de Séoul, et vu son dossier, il l’avait accepté tout de suite. De plus, il semblait qu’il avait le même niveau que les autres étudiants, sinon, il aurait du attendre un an…! C’était pour ça qu’il était là. Pour recommencer à zéro, dans une nouvelle vie, dans une nouvelle langue. Sur cette idée, il sourit. Henry avait désormais un nouvel avenir devant lui.



@ été corigée par Rikako
Revenir en haut Aller en bas
http://asia-addict.1fr1.net/forum.htm
Rikako
[ Hongki's Princess ]
[ Hongki's Princess ]
Rikako

Féminin Messages : 1145
Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Personnage RPG
Nom: Kamenashi Kazuya
Age: 23 ans
Sexualité: Bisexuel(le)

Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée] Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée]   Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée] EmptyDim 21 Fév 2010 - 15:56

Fiche personnage acceptée =)

Cependant, attention à ton orthographe, j'ai remarqué quelques difficultés avec tes infinitifs et participes passés.
Sinon, on voit que tu as l'habitude, tes posts promettent d'être longs Wink

_________________
Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée] 7sPo4yTA8eFGEQg
Himitsu, Aishiteru~ ♥️
Revenir en haut Aller en bas
https://all-of-asia.forumactif.org
Contenu sponsorisé




Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée] Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée]   Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Henry Lau [Fiche acceptée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All of Asia :: ~ RPG ~ :: Présentations-
Sauter vers: